Polar “psychologique” de Caleb Caar, la suite de L’aliéniste. J’avais pris la peine de lire deux fois le premier livre, juste pour vérifier que je n’étais passé à côté de rien. Un bon gros pavé de presque six cent pages, mais qui se lisait assez bien.
Sur le nouveau, j’ai un peu plus de mal. La même équipe qui enquête -un docteur en psychologie, assisté de son majordome et de son garçon cocher, un journaliste, deux enquêteurs très en avance sur les méthodes d’investigation scientifique, une femme détective privée- sur, cette fois, un enlèvement d’enfant, au tout début du XXème siècle, � New York.
Le narrateur a changé, tout est désormais narré par le jeune Stevie, gamin des rues recueilli par le docteur Kreizler. Je ne sais si ça part vraiment d’un procédé narratif, si le personnage a un rôle particulier dans cet opus (puisque je n’ai pas terminé ma lecture encore), ou si c’est “consensuel”, mais je ne parviens pas à trouver ce personnage-narrateur charismatique. Et c’est pour le moins génant puisque le roman est construit au travers de ses yeux…
Je trouve également le rythme plus lent, et le fait que le coupable soit désigné dans le premier cinquième du livre m’inquiète, à moins d’un twist mémorable, bien sûr…A un peu plus de la moitié, j’espère bien passer par diverses autres surprises. Et c’est surtout pour le dénouement que je me fais parfois violence, ce qui n’est jamais bon pour garder un bon souvenir d’un livre.

Sur Amazon

WordPress database error: [Table 'kusatta.wpprod_comments' doesn't exist]
SELECT * FROM wpprod_comments WHERE comment_post_ID = '56' AND comment_approved = '1' ORDER BY comment_date

Leave a Reply


XHTML: You can use these tags: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <code> <em> <i> <strike> <strong>